L’Interview du Colosse de Pointe-à-Pitre!!!

1. Nous sommes à cinq mois du début des J.O, où en es tu dans ta préparation?
Tout se passe pour le mieux. Nous allons d’ailleurs attaquer une période intensive d’entrainement puisque je suis actuellement en stage en Mongolie,  puis au Japon avec l’équipe de France et ce pour 3 semaines. Nous avons besoin de rencontrer de nouveaux judokas et surtout de nombreux judokas – là-bas nous allons être servis !

2. On a pu lire, récemment, dans l’Équipe que tu avais eu quelques pépins physiques lors du Tournoi International de Paris. A l’heure actuelle, tout est-il rentrée dans l’ordre?
J’ai eu quelques désagréments physiques, sans gravité, suite à un tournoi difficile comme celui de Paris, il est rare d’en sortir sans « bobo ». Je me suis bien reposé et ai respecté un protocole de soins adaptés et tout rentre dans l’ordre. Je me sens en pleine forme.

3. Il y a quatre ans, tu recevais une médaille de bronze à Pékin. Tu es de nouveau sélectionné cette année, quels sont tes objectifs pour Londres?
L’objectif est de décrocher l’or à Londres, d’être sur la première marche du podium.

4. Une rumeur voudrait que tu portes sur toi un objet fétiche à chacun de tes combats.  Pourrait-on savoir de quoi il s’agit?
Ma ceinture, elle appartenait à Serge Dyot qui fut mon entraîneur lorsque j’était Junior. Il me l’avait donnée lors d’une compétition où j’avais oublié la mienne. Ca a bien marché et depuis elle ne m’a plus quitté.

5. En dehors de tes entraînements, que fais-tu pour te détendre?
Des choses simples… je dors ! j’ai besoin de bcp de sommeil. Le période de récupération sont aussi importantes que les périodes d’entrainement.  Je passe aussi du temps avec ma famille, je sors avec mes amis, je profite de ma ville : Paris. J’ai la chance de beaucoup voyager tout au long de la saison pour pratiquer mon sport.

6. Nous voici arrivés à la fin de cette interview, aurais-tu un message ou encore des remerciements à faire passer aux gens qui te suivent?
J’ai la chance d’avoir bcp de gens qui m’expriment leur soutien lors de compétition (le public de Bercy lors du précédent Tournoi de Paris ou championnats du Monde était exceptionnel !) mais aussi hors tatami, j’y suis vraiment sensible et c’est très important pour moi de me sentir soutenu ! Je les remercie sincèrement et leur donne rdv cet été pour d’autres belles émotions à partager, je l’espère.

Je tiens à remercier Laurence Dacoury et l’agence Blanco Negro pour m’avoir mis en relation avec Teddy

Publicités